Saint Martin

Les ponts de Sandy Ground et de Simpson Bay

L’entrée dans le lagon de Simpson Bay est possible grâce à deux ponts mobiles, l’un en partie française, l’autre en partie hollandaise.
Un chenal balisé de 2,50 mètres de profondeur existe entre la partie française et la partie hollandaise du lagon. Il est préférable de l’emprunter de jour et à vitesse réduite.

pont de sandy ground

Le pont de Sandy Ground se situe en partie française, à la sortie de Marigot en direction de la Baie Nettlé
Du lundi au samedi : 8h15 – 14h30 – 17h30
Le dimanche : 8h15 – 17h30
Le passage est gratuit
Renseignements : 0590 87 20 43 / VHF canal 16
Largeur : 10m (30ft)
Profondeur : 3,50m à 3,80m (10,6ft à 11,5ft)
Tirant d’air : 2,90m à 3,30m (8,7ft à 10ft)
Vitesse limite : 3 noeuds

pont de simpson bay

Le pont de Simpson Bay se situe en partie hollandaise
7j/7 : 9h – 9h30 – 11h – 11h30 – 16h30 – 17h30
Le passage est payant
Renseignements : VHF Canal 12
Largeur : 17m (56ft)
Profondeur : 5m (17ft)
Tirant d’air : 2,40m à 2,60m (8ft à 8,6ft)
Vitesse limite : 5 noeuds

 

Santé à Saint-Martin

vaccination

Aucun vaccin n’est exigé pour entrer sur l’île.

protection solaire

Située entre le Tropique du Cancer et l’équateur, Saint-Martin reçoit un fort rayonnement solaire. Une protection solaire à coefficient élevé est indispensable et l’écran total est même recommandé pour ceux qui ne connaissent que le soleil méditerranéen.
Il est également très vivement recommandé de prévoir des lunettes de soleil performantes et d’avoir toujours un chapeau à disposition.

dengue

La dengue est une maladie virale transmise par les moustiques du genre Aedes (Aedes aegypti dans la Caraïbe). La maladie se traduit par une forte fièvre accompagnée de maux de tête, de courbatures et d’asthénie qui peut durer plusieurs semaines. Elle survient 2 à 7 jours après avoir été piqué par un moustique infecté. Dans la majorité des cas, la dengue ne présente pas de complications. Néanmoins, principalement en raison de la baisse du nombre de plaquettes, il existe un risque hémorragique au cours de cette infection virale. C’est pourquoi, il est nécessaire de se protéger contre les piqûres de moustiques. En cas de doute, il est impératif de consulter un médecin traitant et d’éviter la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoires.
En ce qui concerne la Chikungunya et la grippe aviaire, aucun cas n’a été détecté sur l’île à ce jour par la Direction de la Santé et du Développement Social (DSDS).

Quelques précautions à observer :
Se protéger individuellement contre les piqûres de moustiques : utilisation de moustiquaires, port de vêtements longs, utilisation de répulsifs (citronnelle) et de produits insecticides.
Eviter la prolifération des vecteurs en éliminant régulièrement tous les lieux de reproduction des moustiques qui se trouvent à l’extérieur et à l’intérieur des maisons.

plantes toxiques

Certains végétaux peuvent entraîner de sévères allergies, notamment le mancenillier (de l’espagnol manzana, qui veut dire pomme). Cet arbre, de 2 à 5 mètres de haut, qui ressemble au pommier, se trouve dans des sols secs et sableux, notamment en bord de plages. Son feuillage très fourni, procure des zones ombragées,mais attention, il est très redouté. Un simple contact avec n’importe quelle partie du Mancenillier peut provoquer des brûlures plus ou moins graves. Ne pas s’abriter sous cet arbre quand il pleut. Sa sève et son fruit sont extrêmement toxiques. En règle générale, il est recommandé de ne pas manger les fruits sans au préalable s’être informé auprès de personnes ou organismes compétents, sur la nature du fruit.

ciguatera

Certains poissons, notamment ceux que l’on trouve sur les récifs coralliens, contiennent des toxines qui peuvent entraîner, en cas de consommation, des troubles parfois graves (paralysies, chutes de tension) et toujours désagréables (démangeaisons, fourmillements, vertiges…). C’est ce que l’on appelle la ciguatera ou « gratte ». Eviter de manger des poissons avant d’avoir pris des informations auprès des personnes ou organismes compétents, surtout si vous les avez pêchés vous-même. Les poissons de grosse taille (+ de 1 kilo) sont ceux qui emmagasinent le plus de cette toxine.

sida et maladies sexuellement transmissibles

Située au sein de la région Caraïbe, l’île de Saint Martin accueille de nombreuses populations différentes et reste une zone dite à forte prévalence. A Saint-Martin, comme partout ailleurs dans le monde, la seule précaution à observer lors des rapports sexuels est l’utilisation de préservatifs.
L’association «Les Liaisons Dangereuses», 6 rue Fichot à Marigot (tel : 0590 87 01 17) assure des consultations de dépistage anonymes et gratuites.

Services médicaux et urgences

Le système médical est identique à celui de la métropole. Tous les médicaments courants peuvent être trouvés sur place.

• Saint-Martin
Hôpital Louis Constant Fleming, Concordia, Marigot – Service des urgences : 0590 52 25 52
S.A.M.U. : 15
Police : 17
Pompiers : 18
Centre Médecins de Gardes (ADGUPS) : 0590 90 13 13
Medicall / Assistance médicale : 0590 29 04 04
Erick Ambulances : 0590 29 29 34
Ambulances des Iles du Nord : 0590 52 00 52
« Les liaisons dangereuses », Centre de prévention santé (6, rue Fichot, Marigot) : 0590 87 01 17
Sapeurs pompiers, Quartier La Savane : 0590 29 02 86
Sapeurs pompiers, Aéroport de Grand Case : 0590 87 95 01
Gendarmerie, Marigot : 0590 52 21 90
Gendarmerie, La Savane : 0590 52 30 00
Gendarmerie, Quartier d’Orléans : 0590 52 35 95
Police, Marigot : 0590 87 88 33
Police, Grand Case : 0590 87 19 76
Police Air et Frontières, Marigot : 0590 87 57 13
C.R.O.S.S. Sauvetage en mer dans la zone entre Anguille et la Guyane : 0596 70 92 92
S.N.S.M. Saint Martin – Permanence 24h/24 : 0690 76 75 00 – 0690 41 17 07 – 0690 72 59 59 – 0690 31 37 47

• Sint-Maarten
Urgences : 911
Médecins de garde : (1-721) 5111
Hôpital : (1-721) 543 1111
Ambulance : 912 ou (1-721) 542 2111 ou (1-721) 520 6262
Pompiers : 120 ou (1-721) 542 6001
Police : 111 ou (1-721) 542 2112
Police maritime : (1-721) 542 2277

 

source : http://www.iledesaintmartin.org/